Sommes-nous des êtres éternels ?

Sommes-nous des êtres éternels ?

Sommes-nous des êtres éternels ?! C’est une question qui en fait rêver plus d’un. D’autres, au contraire, ne sont pas emballés par l’idée. La vérité absolue n’existe pas, sinon nous nous poserions plus de questions autour de la mort. C’est pour cela que les réponses apportées dans cet article sont tirées de mes connaissances et mes expériences, chacun y trouvera sa part de vérité.

Nos âmes sont éternelles

Nos âmes sont éternelles

De nos jours, la majorité des gens ne sont pas à l’écoute de leur âme, de leur esprit. Pourtant, l’âme est présente en chacun de nous, en chaque être humain sur cette Terre. Nous menons des vies très occupées, avec l’arrivée d’Internet, des smartphones, et autres technologies, nous passons notre temps dans l’hyper-information, l’esprit dans nos appareils connectés.

L’esprit est une énergie éternelle

Cet esprit est considéré comme étant de l’énergie, nous sommes de l’énergie avec des vibrations de fréquences différentes. Partant de ce constat, Albert Einstein, qu’on ne présente plus, cite « Je crois en une vie après la mort, tout simplement parce que l’énergie ne peut pas mourir ; elle circule, se transforme et ne s’arrête jamais. »

Ce n’est d’ailleurs pas le seul à croire à l’éternité de l’âme puisque Emanuel Swedenborg, considéré comme étant l’un des plus hauts QI de l’histoire, et ayant écrit pas moins de 35 volumes sur l’identité spirituelle, conclut que le monde naturel et le monde surnaturel coexistent. Selon lui, notre corps se sépare de notre âme lorsque nous mourrons.

Il y a tellement d’écrits et de citations sur l’éternité, qu’il est impossible de tous les notés, pour vous en citer un dernier, voici celui de Carl G. Jung qui écrit :

« Ce qui se passe après la mort est si indiciblement glorieux que notre imagination et nos sentiments ne suffisent pas à nous en donner une représentation, même approximative… La dissolution dans l’éternité de notre forme temporelle transitoire ne nous dépossède pas de notre conscience.  »

Voilà quelque chose de rassurants, lorsque l’on a été thanatophobe comme moi. D’ailleurs, pour en savoir plus, vous pouvez lire mon article sur la thanatophobie.

Alors oui, la plupart vont dire : ce ne sont pas des preuves, personne n’est revenu de l’au-delà, je ne crois que ce que je vois, etc. Je pense que nous sommes très proches de pouvoir prouver la continuité de la conscience. Allons faire un tour du côté de l’avancée des chercheurs.

La conscience continue après la mort

D’après des chercheurs en neurosciences, nous sommes toujours vivants après la mort. Auparavant, les plus sceptiques ne croyaient pas aux récits des personnes ayant vécu une expérience de mort imminente, mais les attribuaient plutôt à des phénomènes physiologiques et psychologiques.

Ouais, enfin j’ai regardé des centaines de témoignages, il faut faire preuve de beaucoup de mauvaises volontés et de mauvaises fois pour ne pas y croire…

De plus, au cours d’une étude, des chercheurs ont découvert qu’après la mort de notre corps et la fin de tout signe de vie, la conscience de la personne continue. La personne est consciente de sa mort et peut entendre les médecins l’annoncer. Ils peuvent voir et entendre tout ce qui se passe autour d’eux et leurs histoires ont été vérifiées auprès du personnel médical.

Alors comment une personne déclarée morte peut-elle rester consciente ? Pour ma part, je ne crois pas à la théorie que la pensée émane du cerveau comme le pense les scientifiques, mais plutôt d’une conscience spirituelle, pour simplifier, l’âme, qui n’est pas restreinte à un corps.

Les avantages et inconvénients d’être éternel

Avantages et inconvénients de l'éternité

Dans cette partie, je trouve intéressant de savoir les avantages et les inconvénients de l’éternité pour l’être humain vivant sur cette Terre, et également pour l’âme après la mort de notre corps.

L’être humain éternel

Comme je vous le disais tout à l’heure, la plupart de ceux qui ont peur de mourir aimerait que l’on puisse être immortel. Quel serait alors les avantages si demain, cela était possible ? Eh ben, ça va peut-être en étonner certains, mais il n’y en a pas tant que ça !

  1. La première réponse serait de voir sa famille grandir. Effectivement, combien partent trop tôt et ne voient pas leurs enfants ou petit-enfants grandir ?! Voir évoluer les personnes qu’on aime, les accompagner, les conseiller au mieux et le plus longtemps possible, quel bonheur !
  2. Le deuxième avantage, celui de connaître l’évolution du monde, ses avancées technologiques, les nouvelles recherches, l’évolution de la population. Je suis d’accord, ça fait déjà beaucoup moins rêver que la réponse précédente.
  3. Si je devais en citer un troisième, ce serait pour la réalisation de nouveaux projets. Bien souvent, nous laissons tomber tels ou tels projets par manque de temps, de courage ou d’énergie.

Voyons maintenant du côté des inconvénients.

  1. Pour une raison évidente, je crois que le plus gros problème serait la surpopulation, même si l’on venait à découvrir une autre planète habitable, cela ne suffirait pas. Nous serions entassés les uns sur les autres, à vivre dans une pollution permanente.
  2. Je placerai en seconde position l’ennui. Nous finirions indéniablement par nous ennuyer. On aurait tout vu, tout fait, et les journées nous paraîtraient interminables !
  3. L’épuisement physique et mental. Travailler tout le temps, faire les mêmes tâches ménagères chaque jour, payer ses dettes, etc.
  4. Le manque d’humanisme, car je pense que les mentalités deviendraient exécrables. La pauvreté augmenterait et la misère s’installerait de plus en plus à cause de l’augmentation de la population.

L’âme éternelle

Voyons maintenant les avantages si après notre mort, la conscience continuait sans notre corps. Que se passerait-il de l’autre côté ? Je tiens à préciser que les réponses apportées se basent sur des milliers de témoignages, d’expériences, et de faits avérés.

  1. L’avantage numéro un serait sans hésitation les contraintes du corps. Terminé les douleurs physiques, les maladies, les handicaps. Fini aussi d’être limité par nos cinq sens physiques. Nous nous déplacerions à la vitesse de la pensée et notre vision serait à 360°.
  2. Ensuite, viendrait les retrouvailles. Imaginez-vous revoir tous les êtres chers que vous avez tant aimé. Des membres de votre famille, vos amis, et même vos animaux de compagnie.
  3. Le troisième point, tout dépend de votre parcours et vos actes terrestres, mais ce serait l’amour. L’absence de jugement, se retrouver dans des plans vibratoires où l’amour est le mot d’ordre.

Pour les inconvénients de l’âme éternelle, même en essayant de rester objectif, je n ‘en vois pas beaucoup. Peut-être en voyez-vous, dîtes-le moi en commentaire. Sinon je dirai devoir tout recommencer à zéro à chaque réincarnation, même si l’on n’en a pas forcément conscience.

Avant de conclure, je voulais vous conseiller la lecture de plusieurs livres traitant de ce sujet et qui sont des références.

  • Le premier livre est celui de Jean-Jacques Charbonnier, dont je vous parle régulièrement dans mes articles. Son ouvrage intitulé « Cette chose » raconte son expérience personnelle alors qu’il était en intervention sur un accident de la route et qu’il assistait au dernier souffle de l’accidenté. Un bouleversement qui va complètement changer le cours de sa vie. Je vous le recommande. Retrouvez ces livres par ici.
  • Le deuxième livre de Ervin LASZLO « Nous sommes donc immortels » parle de la survie de la conscience. Tous les phénomènes dont les auteurs nous parlent sont donc abordés scientifiquement pour répondre à la question que tout le monde se pose “y a-t-il un élément ou un aspect de notre existence qui survit à la mort de notre corps ?” Ils abordent entre autres, les EMI, la médiumnité, la réincarnation, et pleins d’autres sujets tous aussi passionnants les uns que les autres.
  • Le troisième livre est « Des nouvelles de l’au-delà » de Bill et Judy Guggenheim est passionnant. Il raconte toutes les formes de communication que les défunts utilisent pour entrer en contact avec nous. Ce livre comme les deux autres est un indispensable pour comprendre que la conscience ne meurt pas.

Alors, sommes-nous éternels ?

Nous sommes éternels mais pas immortels

Pour ma part, c’est un grand OUI ! La vie après la mort m’a énormément aidé à l’époque où mes crises d’angoisse étaient omniprésentes. Lorsque l’on est athée ou cartésien, au début, tout cela n’a pas de sens. Mais quand on creuse un peu et qu’on prend la peine d’être curieux, on s’aperçoit que ça tient debout, qu’au final, on ne peut plus nier l’évidence.

Parfois, on fait même le rapprochement avec des événements étranges qui nous sont arrivés, et on se dit : « tiens, ce n’était donc pas mon imagination !  » Alors, on devient plus attentif au quotidien et on observe ces signes qui ne sont jamais anodins.

Du coup, je ne sais pas si vous pensez comme moi, mais à choisir, je préfère infiniment la réincarnation à l’immortalité. La mort n’est que celle du corps, pas de notre esprit. Nous sommes des êtres éternels mais pas immortels.


Si cet article vous a plu, n’hésitez pas à le partager et à le commenter

Une question ? Un renseignement ? Contactez-moi à contact@peurdelamort.com

Découvrez des conseils et astuces en rejoignant ma communauté Facebook

Pour calmer vos angoisses, profitez en ce moment d’une réduction sur plus de 60 fiches pratiques

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *