La vie après la mort existe t’elle ?

La vie après la mort

Y a-t-il une vie après la mort ? Cette fameuse question que l’on s’est tous posée au moins une fois dans notre vie. Chacun a sa petite idée sur la question, cependant, la preuve absolue n’existe pas. C’est une question qui angoisse énormément de personnes, je vous invite à lire mon article « angoisse de mort, comment la surmonter ? » pour en savoir plus à ce sujet. L’au-delà reste un mystère, mais l’on peut toutefois émettre des hypothèses. Pour ma part, je ne le savais pas encore, mais cette question allait être le point de départ à la résolution de toutes mes angoisses.

Que se passe-t-il après la mort ?

Y a-t-il une vie après la mort ?

D’après les dictionnaires, la définition de la mort est la cessation complète et définitive de la vie d’un être humain, d’un animal. Et alors c’est tout ? On naît, on meurt et tout est fini ? Pas forcément, tout dépend de quel côté on se situe.

La mort d’un point de vue scientifique

J’ai lu énormément d’études à ce sujet ainsi que de nombreuses explications de la part des scientifiques. Ce que j’en ai retenu principalement, pour généraliser, c’est que les choses évoluent. Avant, la science était quasiment unanime à dire qu’il n’y avait aucune possibilité de vie après la mort. Depuis quelques années, la technologie progresse et le son de cloche commence à changer.

On se rend bien compte que la définition de la mort a évolué au fil du temps. Tout d’abord, c’était l’arrêt de la respiration. Puis la cessation des battements du cœur. Ensuite, est venu s’ajouter la mort cérébrale. Au final, on différencie plusieurs types de mort comme la mort clinique, biologique, cérébrale, etc.

Je vais vous résumer deux avis opposés de scientifiques. Libre à vous ensuite de faire votre propre choix sur la question. L’un pense que quelque chose continue après (et je pense aussi la même chose), et l’autre pense le contraire. Bien évidemment, je ne vous écris pas les articles en entier, mais si cela vous intéresse, je vous mets les liens juste après.

Conscient même en état de mort clinique

Dans ce premier article « Il y aurait bien une vie après la mort » paru sur le site 20 minutes, les scientifiques ont mené une étude sur des patients ayant subi un arrêt du cœur. Ils ont alors pu constater que sur les 2060 patients victimes d’un arrêt cardiaque, 40 % des survivants se rappellent avoir eu conscience de ce qui leur arrivait. Les souvenirs racontés étaient bien compatibles avec les faits. On peut donc écarter toutes formes d’hallucinations.

L’humanité doit abandonner toutes croyances

Dans le second article « Un scientifique explique pourquoi la vie après la mort est impossible » paru sur le site sputniknews, le scientifique Sean Carroll est formel : la vie après la mort est impossible ! Il explique que pour qu’il y ait une vie après la mort, il faudrait que la conscience soit entièrement séparée de notre corps physique, ce qui n’est pas le cas.

Les deux articles sont crédibles, mais du coup, nous ne sommes pas plus avancés. Revenons tout de même sur le cas des personnes où la conscience continue après l’arrêt du cœur. Ces survivants reviennent avec des visions ou des événements à raconter. On appelle ce phénomène une expérience de mort imminente (EMI) ou near death experience (NDE).

Expérience de mort imminente

Qu’est-ce qu’une expérience de mort imminente ?

Expérience de mort imminente

Comme expliquée auparavant, l’expérience de mort imminente est un état de conscience éveillée ou la personne est dans un état de mort cérébrale. La conscience est émise par le cerveau. Hors, si le cerveau est en état de mort clinique, la conscience ne devrait pas continuer. Pourtant, c’est le cas contraire lors des EMI. Les médecins n’expliquent pas ce phénomène, mais ils y sont confrontés régulièrement.

Lors des témoignages, les patients racontent souvent le même récit. Ils flottent au-dessus de leur corps, ils peuvent observer et entendre tout ce qui se passe autour d’eux. Certains passent à travers les murs pour rejoindre leur famille dans une pièce annexe. D’autres vivent une expérience différence. Une sorte de voyage où, à l’arrivée, ils rencontrent un être proche déjà décédé auparavant.

Lors de leur réanimation, ils reviennent avec des détails parfois très précis, comme une conversation ou une note écrite observée pendant cette sortie. Aujourd’hui, le monde médical prend très au sérieux ces expériences de mort imminente et plusieurs tests sont en cours dans différents hôpitaux.

Cas célèbre d’une EMI

Difficile de vous parler d’EMI sans vous mentionner l’expérience du docteur Eben Alexander. Ce professeur de neurochirurgie à Harvard a vécu une expérience de mort imminente. À l’âge de 52 ans, il est victime d’une méningite foudroyante et tombe dans le coma pendant une semaine. Alors que son encéphalogramme est quasiment plat, il raconte vivre dans un monde paradisiaque.

Pourtant, le neurochirurgien ne croyait pas à l’au-delà ni à la survivance de l’esprit après la mort. Fils d’un neurochirurgien, il a grandi dans le monde scientifique, autant vous dire que côté scepticisme,il n’ y a pas mieux. Je ne peux que vous conseiller son livre « La Preuve du paradis« . Celui-ci figure dans mes favoris.

Même quand on est sceptique, ces témoignages mènent à réfléchir. Il y a beaucoup à dire au sujet des EMI, et cela fera l’objet d’un prochain article. En attendant, je vous conseille d’écouter un pilier dans ce domaine, le docteur Jean-Jacques Charbonier.

Preuve de la vie après la mort

L’au-delà existe t’il ?

Alors que nous vivons dans un monde très matérialiste, où la technologie prend une place importante dans notre quotidien, la conscience humaine évolue. Nous grandissons et évoluons en pensant que notre existence se résume à notre corps physique.

Pourtant, avec l’arrivée de ces témoignages, les croyances changent. Les personnes ayant vécus une EMI se comptent en millions à travers le monde. Leurs témoignages coïncident souvent avec les personnes en fin de vie racontant voir un magnifique paysage, une lumière blanche ou un être décédé.

Qui n’a jamais eu la sensation d’être frôlé ? Bien souvent comme une caresse dans les cheveux. Où alors, une odeur de parfum familière alors qu’on se trouve seul dans la pièce. Une ombre aperçut du coin de l’œil, l’impression d’avoir entendu une voix. Bref, autant de signes qui nous laissent perplexe sur le moment.

Autres phénomènes étranges, les enfants racontant des récits de leur ancienne vie. Une équipe de pédopsychiatre a démontré que plus de la moitié des faits émis par les enfants étaient exacts. Bien sûr, la famille actuelle n’en avait pas la connaissance.

Ce ne sont que quelques exemples qui mériteraient d’être approfondis. Certains y verront des preuves, s’identifieront même aux exemples cités plus haut. Pour les plus rationnels, tout cela n’est que du hasard, des hallucinations ou rien de surnaturel. Pourtant, si l’on acceptait d’ouvrir notre esprit, ces faits pourraient bouleverser notre façon d’appréhender la mort, de faire nos deuils.

Retrouve t’on ses proches après la mort ?

Retrouve t'on ses proches après la mort ?

Avec tous les sujets que l’on vient d’aborder, on peut fortement prétendre à l’existence de la conscience ou de l’âme après la mort du corps physique. Quand on en est convaincu, cela apporte un tel soulagement pour les personnes comme moi qui angoissent sur la mort. Alors ok, c’est génial tout ça, mais que se passe t-il ensuite ? Tellement de choses qu’il est impossible de tout vous raconter ici, mais répondons à la question principale.

Voilà, notre heure à sonné, nous rendons notre dernier souffle. L’âme se détache de notre corps. La voici passée dans un autre monde, celui qu’on appelle aussi l’au-delà. À cet instant, plusieurs possibilités sont possibles :

  • il y a le défunt qui ne comprend pas qu’il est mort, celui-ci erre ou continue ses activités jusqu’à ce qu’il s’en aperçoit.
  • il y a celui qui ne veut pas partir. Soit à cause d’un message à passer à sa famille, soit par attachement à un lieu, etc.
  • Ceux avec une spiritualité développée. Le défunt est accueilli par un membre de la famille, un guide.

Selon sa vibration, l’âme se retrouve sur un plan plus ou moins élevé. D’où l’importance de travailler sur soi quand on est sur Terre. Les personnes malveillantes seront dans les plans inférieurs. Des plans très pesants, très sombres. Ceux-là devront comprendre bien des choses pour pouvoir évoluer. Puis il y a ceux qui vont vers des plans supérieurs. Ils retrouvent leurs proches. Tout est plus lumineux, fluide.

Ce qu’on réalise de notre vivant a un impact de l’autre côté. Lorsque nous mourrons, nous voyons notre vie défilée. Il nous est montré le mal que l’on a fait, consciemment ou inconsciemment, sans aucun jugement, afin de nous faire comprendre quelles directions prendre.

« Le test » de Stéphane Allix

Je tenais à vous présenter une personne qui m’a beaucoup apporté à travers ces livres. Écrivain, réalisateur et journaliste, Stéphane Allix est le fondateur de l’Institut de Recherche sur les Expériences Extraordinaires. Il enquête sur la vie après la mort avec des enquêtes rigoureuses sur des sujets inexpliqués.

Il est l’auteur et réalisateur d’une série documentaire « Enquêtes extraordinaires » diffusée sur M6 à l’époque. Je vous la recommande. Il est également l’auteur de plusieurs livres tous aussi passionnants les uns que les autres. Je vous conseille son livre best seller  » Le Test, une expérience inouïe : la preuve de l’après-vie ? « 

Dans ce livre, il met en place une expérience pour apporter des preuves sur l’après-vie. Lors du décès de son père, il place des objets dans son cercueil. Il se rend alors auprès de plusieurs médiums afin de les interroger. Découvriront-ils les objets placés par Stéphane Allix ?

Conclusion sur la vie après la mort

La mort n’est qu’une étape dans notre vie terrestre. Nous sommes tous immortels. Sur Terre, nous venons évoluer sur une mission de vie choisie auparavant. Chacun à son niveau de conscience. On peut décider de le développer ou pas suivant les difficultés rencontrées tout au long de notre vie. Il est important de retenir que le libre-arbitre existe. Il est donc essentiel de travailler sur soi sur Terre, afin d’aller vers les plans lumineux de l’autre côté.

Chacun à ses convictions. Il est important de ne pas essayer de convaincre quelqu’un qui ne croit pas à l’au-delà. Personne ne détient la vérité absolue sur ce qu’il se passe après la mort. Nous le serons tôt ou tard, mais dans le doute, je préfère m’exercer à être quelqu’un de bien.


Si cet article vous a plu, n’hésitez pas à le partager et à le commenter

Une question ? Un renseignement ? Contactez-moi à contact@peurdelamort.com

Découvrez des conseils et astuces en rejoignant ma communauté Facebook

Pour calmer vos angoisses, profitez en ce moment d’une réduction sur plus de 60 fiches pratiques

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *