Reconnaître une attaque de panique et une crise d’anxiété

Reconnaître une attaque de panique et une crise d'anxiété

Une attaque de panique et une crise d’anxiété semblent vouloir dire la même chose, c’est vrai qu’ils sont assez similaires, mais il y a quand même quelques points qui changent.

Si vous êtes habitué à lire mes articles, les termes attaque de panique, crise d’anxiété, crise d’angoisse et crise de panique reviennent assez souvent lorsque l’on a peur de la mort.

Mais alors, quelles sont les différences entre ces termes ? C’est ce que nous allons voir tout au long de cet article.

Aperçu d’une attaque de panique et d’une crise d’anxiété

Aperçu d'une attaque de panique et d'une crise d'anxiété

On entend souvent les gens parler d’une attaque de panique et d’anxiété comme étant la même chose. Ce sont pourtant des conditions différentes.

L’attaque de panique

Une attaque de panique survient subitement et implique une peur intense et bien souvent écrasante. Elle est également accompagnée de symptômes physiques effrayants, comme des nausées, un rythme cardiaque accéléré, un essoufflement, des sueurs.

Une petite parenthèse pour les plus curieux, il existe un manuel de diagnostique et de statistique des troubles mentaux (DSM-5), qui reconnaît l’attaque de panique et qui la classe comme attendue ou inattendue.

Ces crises classées inattendues, comme son nom l’indique, se produisent sans cause évidente. En revanche, pour celles qui sont attendues, se déclarent par des facteurs de stress extrême, tels des phobies.

Ces attaques de panique peuvent arriver à n’importe qui, et en avoir régulièrement peut être un signe de trouble panique. J’explique dans cet article comment les surmonter : angoisse de mort, comment les surmonter ?

La crise d’anxiété

La crise d’anxiété n’est pas reconnue dans le manuel (DSM-5), mais il définit cette anxiété comme une caractéristique d’un certain nombre de troubles psychiatriques courants.

Ces symptômes se distinguent par l’inquiétude, la détresse, la peur. L’anxiété est majoritairement liée à l’anticipation d’une situation, d’une expérience ou d’un événement stressant.

Comme il n’y a pas de reconnaissance de diagnostique, les signes et symptômes sont susceptibles d’interprétation.

Par exemple, une personne peut décrire avoir une crise d’anxiété et présenter des symptômes différents d’une autre personne.

Voyons d’un peu plus près ces symptômes.

Les symptômes d’une attaque de panique et une crise d’anxiété

Les symptômes d'une attaque de panique et une crise d'anxiété

Les attaques de panique et d’anxiété peuvent sembler similaires partageant de nombreux symptômes émotionnels et physiques.

Il est tout à fait possible de ressentir une anxiété et une attaque de panique.

En effet, vous pourriez ressentir de l’anxiété en vous inquiétant d’une situation potentiellement stressante, comme une présentation importante à votre boulot. Lorsque la situation arrive, l’anxiété peut se terminer en attaque de panique.

Symptômes Crise d’anxiété Attaque de panique
émotif appréhension et inquiétude
détresse
agitation
peur
peur de mourir ou de perdre le contrôle
un sentiment de détachement du monde (déréalisation) ou de soi (dépersonnalisation)
physique palpitations cardiaques ou rythme cardiaque accéléré
douleur de poitrine
essoufflement
oppression dans la gorge ou sensation d’étouffement
bouche sèche
transpiration
frissons ou bouffées de chaleur
tremblant ou tremblant
engourdissement ou picotements (paresthésie)
nausées, douleurs abdominales ou maux d’estomac
mal de crâne
sensation de faiblesse ou de vertige

Pas évident de savoir si on traverse une crise d’anxiété ou une attaque de panique. Dans tous les cas, il faut garder à l’esprit que :

  • L’attaque de panique, en général, déclenche des craintes ou des inquiétudes à une autre attaque. Cela peut modifier votre comportement, vous amenant à éviter certains endroits où vous savez que vous pourriez avoir une attaque de panique.
  • Si l’anxiété se développe progressivement, les attaques de panique arrivent brutalement.
  • Lors d’une attaque de panique, les symptômes physiques sont souvent plus intenses que les symptômes d’anxiété.
  • De manière générale, l’anxiété est liée à quelque chose qui est ressenti comme stressant, menaçant. Les attaques de panique surviennent à l’improviste, elles ne sont pas toujours repérées par des facteurs de stress.
  • L’anxiété peut être faible, modérée ou sévère et se produire au fond de votre esprit, pendant que vous effectuez vos activités quotidiennes. Les attaques de panique sont principalement des symptômes graves et perturbateurs.

Quelles sont les causes ?

Concernant les attaques de panique inattendues, elles n’ont pas de déclencheurs externes clairs. Par contre, les crises de panique et l’anxiété attendues sont souvent déclenchées par des choses similaires. Les plus courants sont :

  • Toutes formes de phobies comme la thanatophobie (peur de la mort), l’agoraphobie (peur des espaces surpeuplés ou ouverts), la claustrophobie (peur des petits espaces) ou encore l’acrophobie (peur des hauteurs).
  • Les maladies chroniques, telles que les maladies cardiaques, l’asthme, le diabète.
  • Un travail stressant.
  • Des souvenirs traumatisants.
  • Sevrage de drogues ou d’alcool.
  • La conduite.
  • La caféine.
  • Prise de médicaments ou suppléments.
  • Problème de thyroïde.

Facteurs de risque des crises de panique et de l’anxiété

Que ce soit pour les crises de l’anxiété ou les attaques de panique, les facteurs sont les mêmes. Voici quelques exemples de facteurs :

  • Avoir un trouble de santé mentale comme la dépression, ou une maladie mentale.
  • Vivre un événement stressant comme le décès d’un proche, un divorce.
  • Avoir une personnalité anxieuse.
  • Vivre un traumatisme ou assister à des événements traumatisants.
  • Consommer de la drogue ou de l’alcool.
  • Avoir des membres de la famille qui souffrent également de troubles anxieux ou de paniques.
  • Vivre un problème de santé chronique ou une maladie mortelle.
  • Éprouver du stress ou avoir des soucis constamment, comme des responsabilités professionnelles.

Il faut savoir que les personnes qui souffrent d’anxiété ne signifient pas qu’elles déclencheront forcément une attaque de panique.

Obtenir un diagnostique

Les médecins ne peuvent pas diagnostiquer une crise d’anxiété, en revanche, ils peuvent diagnostiquer :

  • Les symptômes d’anxiété
  • Les troubles anxieux
  • Les crises de panique
  • Les troubles de panique

Consultez votre médecin, il vous posera des questions sur vos symptômes puis effectuera des tests afin d’exclure d’autres problèmes de santé qui présenteraient des symptômes similaires.

Pour rendre son diagnostique, votre médecin peut effectuer :

  • Des tests sanguins.
  • Un examen physique.
  • Un questionnaire ou une évaluation psychologique.
  • Un test cardiaque.

Calmer une attaque de panique ou une crise d’anxiété

Calmer une attaque de panique ou une crise d'anxiété

Je vous propose ici des remèdes ou solutions qui ont marché pour moi. Je vous conseille tout de même de consulter votre médecin ou un autre professionnel pour savoir quoi faire pour prévenir et traiter les symptômes liés à l’anxiété ou la panique.

Si vous ressentez une attaque de panique ou de l’anxiété, voici ce que vous pouvez faire :

  • Respirez lentement et profondément. Lors des tous premiers signes, lorsque vous sentez votre respiration s’accélérer, concentrez votre attention sur votre inspiration et expiration. Pratiquez l’exercice de respiration que je vous conseille dans cet article.
  • Acceptez ce que vous vivez. Si vous avez déjà vécu une attaque de panique, vous savez à quel point cela est effrayant. Rappelez-vous en et dîtes-vous que tout ira bien. Les symptômes s’atténueront et disparaîtront.
  • Pratiquez la pleine conscience. Je vous en ai déjà parlé, la pleine conscience est une technique pour vous aider à ancrer vos pensées dans le moment présent. Pour en savoir davantage, vous pouvez consulter : méditation contre l’angoisse, un atout redoutable.
  • Utilisez des techniques de relaxation. Ces techniques peuvent être la relaxation, l’aromathérapie, ou des choses que vous trouvez relaxantes. Pour ma part, j’aime beaucoup prendre un bain à la lavande, fermez les yeux et faire le vide.

Changements de style de vie

En changeant votre style de vie, vous pouvez prévenir l’anxiété et les attaques de panique, et également réduire les symptômes lorsqu’une attaque se produit.

  • Réduisez et gérez les sources de stress quotidiennes.
  • Apprenez à identifier et stopper les pensées négatives.
  • Faites de l’exercice régulièrement.
  • Ayez une alimentation équilibrée.
  • Rejoignez un groupe souffrant des mêmes maux que vous (peur de la mort) 😉
  • Limitez la consommation d’alcool, drogue ou caféine.

Autres traitements

Si vous me suivez régulièrement, vous savez que je ne suis pas pour les méthodes médicamenteuses, mais plutôt pour des méthodes naturelles. Toutefois, si vous en ressentez le besoin, vous pouvez aller voir votre médecin. Certains traitements courants incluent la psychothérapie ou les médicaments comme :

  • Les antidépresseurs.
  • Les médicaments anti-anxiété
  • Les benzodiazépines.

Votre médecin vous recommandera une combinaison de traitements qui pourra évoluer au fil du temps.

Pour conclure sur l’attaque de panique et la crise d’anxiété

L’attaque de panique et la crise d’anxiété ne sont pas pareilles. Même si ces termes sont souvent utilisés de manière interchangeable, seule l’attaque de panique est identifiée dans le manuel DSM-5.

La crise d’anxiété et de panique ont des symptômes, des facteurs et des causes similaires. Il faut toutefois garder à l’esprit que l’attaque de panique a tendance à être plus intense et est accompagnée de symptômes physiques plus graves.

N’oubliez pas d’appliquer tous les conseils, exercices et formation apportés sur ce site avant de passer à un traitement médicamenteux qui vous rend bien souvent dépendant.


Si cet article vous a plu, n’hésitez pas à le partager et à le commenter

Une question ? Un renseignement ? Contactez-moi à contact@peurdelamort.com

Découvrez des conseils et astuces en rejoignant ma communauté Facebook

Pour calmer vos angoisses, profitez en ce moment d’une réduction sur plus de 60 fiches pratiques

2 commentaires sur “Reconnaître une attaque de panique et une crise d’anxiété”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *